Les fondements de la Sophrologie


1. Le schéma corporel comme réalité vécue

Le schéma corporel est la représentation que chacun se fait de son corps, ses sensations, ses formes, sa posture. Il permet la conscience de soi, de son corps.


En sophrologie, prendre conscience de son schéma corporel permet de vivre, de ressentir, de se mettre à l’écoute de son corps tel qu’il est dans l’instant présent.


2. Le principe d’action positive

En sophrologie, on part du principe que toute action, pensée ou ressenti positif peut engendrer une répercussion positive sur l’être tout entier.


« La sophrologie prend la partie de renforcer tout ce qui va bien. Il ne s’agit pas de nier le négatif mais de le mettre entre parenthèse le temps de la pratique. » (Cf. sophrologie lexique des concepts, techniques et champs d’application)


3. Le principe de réalité objective

Le sphronisant, grâce à son entrainement, va modifier le regarde qu’il porte sur lui-même ainsi que sur le monde.

C’est observer objectivement les faits, la réalité telle qu'elle est et non tel que nous nous l'interprétons, la représentons où la ressentons.


4. Le principe d’adaptabilité

Le sophrologue adapte les techniques en fonction des personnes. Et chaque sophronisant adapte les techniques à lui-même en toute bienveillance en fonction de ces possibilités.